AcceuilseparationPromosseparationNewsseparationRègles PokerseparationDébutantseparationLiens&PartenairesseparationForumseparationParrainageseparationContactseparation  

drags

TOP POKER

1. www.primepoker.com
2. www.spinpalace.com
3. www.poker770.com
4. www.cdpoker.com
5. www.crazypoker.com
6. www.titanpoker.com
7. www.pacificpoker.com









primepoker





Bien Débuter... | Jeux Gratuits



Ce qu'il vous faut pour jouer au poker et les conseils pour progresser vite :

La concentration

C'est certainement le point le plus important. Vous ne jouez pas seulement avec votre main, mais aussi et surtout avec celles des autres. Ce qui veut dire que même lorsque vous passez, vous devez rester dans le jeu, ne pas décrocher en faisant autre chose à côté : observez la manière de jouer de vos adversaires, essayez de mettre à jour leur stratégie, de détecter leurs faiblesses et leurs erreurs. C'est avec cette connaissance de vos adversaires que vous pourrez faire la différence sur les mains dans lesquelles vous jouez.

La sérénité

Elle est essentielle ! Ne jouez pas si vous êtes fatigué, stressé, énervé : vos réactions seraient faussées, et vous risqueriez de commettre des erreurs coûteuses pour votre budget jeu. Prenez soin de votre environnement de jeu : évitez de jouer si il y a du bruit excessif autour de vous, des personnes présentes qui pourraient vous distraire et troubler votre concentration. Préférez les moments de la journée ou de la nuit où vous êtes au calme et libre dans votre tête (exemple, pas un rendez-vous dans l'heure qui suit, un coup de fil à passer, etc...). De même, si vous venez de perdre sur une main, sachez faire un break, passez le nombre de tours nécessaires pour retrouver votre calme.

Retour...



La maîtrise de son jeu

Sachez regarder vos cartes objectivement ! Vous avez peut-être une excellente main, ou une main relativement moyenne, et il vous appartient d'en faire très vite l'analyse, d'envisager toutes les possibilités offertes par le Flop, le Tournant et la Rivière. Si une main très faible vous offre malgré tout la possibilité de bluffer, vous devez être conscient qu'un de vos adversaires a peut-être une excellente main qui lui permettra de vous suivre en enfer, et vous devez savoir qu'à la fin, c'est lui qui remportera le pot, cela fait partie des risques du Bluff. Gardez toujours présent à l'esprit le potentiel de votre main, et sachez parfois perdre un peu pour é éviter une claque !

Retour...



Une stratégie définie

Définissez vos limites ! Trop de joueurs vont au delà de ce qu'ils peuvent perdre, ou perdent ce qu'ils ont gagné par excès de confiance... Si vous savez vous fixer une stratégie qui corresponde à votre profil de joueur, vous éviterez les mauvaises surprises, et surtout, vous vous assurerez de progresser et de pouvoir jouer longtemps. Par exemple, lorsque vous jouez hors tournois, fixez vous une limite de temps, une limite de pertes et une limite de gains ! Cela peut paraître idiot de fixer une limite de gains, mais c'est pourtant un excellent moyen de sauvegarder son capital jeu : n'oubliez jamais que le Poker, s'il est un divertissement, est aussi un jeu d'argent ! Si vous êtes un très bon joueur, et que vous arrivez à une table avec 50$, vous pouvez par exemple décider de quitter cette table dès que vous avez gagné 30$... Vous quittez gagnant (bonne mise en condition pour vos prochaines parties), et vous augmentez votre capital jeu. Faites de même avec une perspective de perte : il y a des jours "sans", il faut savoir l'admettre et sortir avant la catastrophe. Beaucoup de parties de Poker en réel sont jouées "au temps" ou "au nombre de mains distribuées" : cela permet de fixer des limites égales pour tout le monde, et surtout cela vous permet d'avoir un objectif précis, qui vous dégage de toute stratégie malsaine du type "je vais me refaire" ou de tout faux espoir du type "le gros coup va tomber"... Si vous vous fixez une durée ou un nombre de mains jouées au Poker en ligne, vous savez à l'avance combien de temps vous allez devoir être concentré et vous pourrez adapter votre jeu en fonction de l'écoulement de la partie.

Retour...



Un peu de chance

Voilà l'élément totalement incontrôlable ! Vous avez autant de chance de recevoir deux As dans vos Hole Cards, qu'un deux et un sept. De même, les cartes communes complèteront ou non votre main, personne ne peut le prévoir. Il faut faire avec la chance, et ne surtout pas essayer d'aller contre. Comme tout joueur, vous êtes à même de rencontrer de mauvaises séries, où vous avez l'impression que vous recevez les mauvaises cartes et vos adversaires les bonnes. C'est le pur hasard, sachez tendre le dos et patientez ; si la série persiste, n'hésitez pas à quitter une partie, sinon vous finiriez par devenir négatif et par jouer dangereusement. Il n'y a aucune loi des séries dans le jeu, contrairement à ce qu'on pense, la chance ne tourne pas, et statistiquement, vous pourriez très bien recevoir deux mauvaises Hole Cards sur 200 distributions ! Si vous commencez à vous dire : "Aujourd'hui, j'ai pas de chance" en commençant à jouer, la seule chose urgente à faire c'est de quitter la table, passez à une autre activité, et rejouez plus tard.

Retour...



Ne jouez pas trop de mains de départs

Soyez très sélectif dans le choix de vos mains de départ. Si vous venez de rejoindre une table où vous ne connaissez personne, ne jouez que les grosses mains. Il n'y a pas de honte au poker à se coucher. Même les pros ne jouent que 20 à 30% des mains à une table de 10.

Retour...



Sachez vous coucher

Encore une fois : Il n'y a pas de honte à se coucher Le monde appartient aux bluffés...

Retour...



Suivez votre instinct

Si vous sentez que vous allez perdre, suivez votre instinct, couchez-vous. Si vous sentez que vous allez gagner, réfléchissez ! Attention toutefois de ne pas négliger les "avertisseurs" qui vous disent en gros clignotant que vous allez perdre le coup ! Si malgré tout vous perdez à la limite de votre table, descendez immédiatement de niveau. Chaque niveau a sa façon de jouer, et le fait de réussir à un niveau n'implique pas nécessairement que le suivant vous sourira autant.

Retour...



Observez votre table

Une fois que vous avez décidé si vous jouez le coup ou non, restez concentré. Si vous ne jouez pas, retenez vos cartes et imaginez comment vous auriez joué le coup en fonction des adversaires restant en jeu et des cartes qui tombent. Une heure de jeu est éprouvante pour un bon joueur car il reste attentionné quoi qu'il arrive. Enregistrez les coups gagnés ou perdus à la table, et surtout pas que les vôtres. Sachez vous rappeler quand vous êtes en jeu des réactions, des hauteurs de mise qui ressemblent à une situation qui a déjà eu lieu.

Retour...



Misez pour acquérir de l'info

Vous avez toujours trois choix : égaliser, relancer, vous coucher. Le meilleur est miser ! Jetez quelques jetons pour situer les adversaires dans le coup. Souvent une mise en début de parole est faite pour limiter les joueurs dans le coup. Une relance peut permettre d'en savoir plus sur le jeu du joueur qui a misé.

Retour...



Apprenez à lire la main de votre adversaire

Prenez du recul et analysez en live la situation en vous mettant à la place de vos adversaires. Que signifiait cette relance préflop ? Ce check veut-il dire que son kicker est petit ?

Construisez vos bluffs

Soyez cohérent dans vos bluffs du début du coup jusqu'à la fin. C'est ainsi que vous aurez le plus de chance de les faire passer. Bluffez plutôt les joueurs que vous avez catalogués comme bluffables. Et surtout, si ça marche, ne montrez pas vos cartes !

Retour...



Diversifiez

On appelle ça "changer de braquet" (change gears). Variez vos coups, bluffez là où vous n'auriez normalement pas bluffé, tentez des coups fumeux. Mais sans exagérer ! Le but est bien sûr de gagner quelques coups en plus, mais surtout de montrer aux autres joueurs que votre manière de jouer ne peut être cataloguée.

Retour...



Tenez compte de votre position

Votre place par rapport au dealer dicte votre façon de jouer. C'est très important. Ce n'est pas le tout d'avoir une paire d'as, encore faut-il avoir la position. Cette position convoitée, c'est justement celle du dealer. Il est le dernier à parler 3 tours d'enchère sur 4 (préflop, c'est bien sûr le gros blind qui a cet avantage). Au bouton donc, on observe les mises des autres joueurs avant de faire son coup. Si par exemple, à la rivière, un joueur mise, un autre relance, un autre surrelance, et ces trois joueurs ne sont pas du genre à bluffer, vous pouvez coucher votre petit full sans trop d'hésitation, ce que vous n'auriez peut-être pas fait à une position moins avantageuse pour vous.

Retour...



Offre Special débutant, essayez gratuitement:










spinpalace

poker770




Gif Banners